Publié le 26 Novembre 2012

"Je lance un appel solennel, ce matin, à tous les présidents de chaînes de télé françaises privées et publiques pour qu'enfin on parle tous les jours des otages français aujourd'hui entre les mains de terroristes au Nord Mali."

Hervé Ghesquière, ancien otage en Afghanistan, journaliste à France 2, a lancé cet appel sur le parvis de l'hôtel de ville de Paris, samedi 24 novembre à 11h. Pourquoi je vous en parle? Parce que j’y étais…

Lire la suite sur le nouveau blog de Sylvie Uderzo

Rédigé par Sylvie Uderzo

Publié le 19 Novembre 2012

Souvent, lors des premières rencontres avec de nouveaux amis, je vois dans leurs yeux une lumière qui s’allume signifiant qu’ils m’envient, sous-entendu, d’avoir un père comme le mien…

Avec tous les “filles ou fils de”, je partage ce ressenti de ne pas être immédiatement regardée pour ce que je suis, simplement. J’ai pris l’habitude, bien sûr, c’est ça ou on va chez le psy trois fois par semaine… Le plus souvent, je le comprends très bien, c’est de la pure admiration pour le créateur, avec René Goscinny, du village Breton d’Astérix que ces nouvelles rencontres expriment. Heureusement, très vite, ils voient bien que chaque chose est bien à sa place, dans ma tête, je veux dire. Les Native Americans, la musique, la peinture, mon mec, mes enfants, les copines… Tout va bien.

Lire la suite sur le blog de Sylvie Uderzo

Rédigé par Sylvie Uderzo

Publié dans #Peinture

Publié le 15 Novembre 2012

En partant à Berlin, la semaine dernière, j'ai mis la main à l’aéroport de Roissy sur la dernière livraison de Casemate, un mensuel consacré à la BD. J’y ai trouvé une longue interview de mon père qui m’a rappelée des souvenirs heureux, un peu enfouis, que j’aimerais partager avec vous.

À propos des Prix Albert Uderzo (et pas les « Prix Sangliers », comme cité dans l’interview, même s’ils étaient représentés par la statuette d’un sanglier assis) sur lesquels revient mon père, je précise qu’ils avaient été créés pour répondre à un besoin : reconstruire des passerelles entre les artistes de la BD et mon père, une autre époque. Les premiers pensaient que mon auteur de père était une icone inaccessible, le second qu’il était définitivement coupé de ses congénères.

Lire la suite sur le nouveau blog de Sylvie Uderzo

Rédigé par Sylvie Uderzo

Publié dans #BD