Publié le 18 Janvier 2013

Surprises !

Ceci est mon dernier billet de blog… sur ce blog ! Car, oui, la première surprise, la première nouvelle que je souhaitais vous annoncer en ce début 2013 est que mon blog déménage. Pour continuer à me lire, je vous donne rendez-vous, dès maintenant, à la nouvelle adresse du Blog de Sylvie Uderzo : www.sylvie-uderzo.fr !

C’est là que je continuerai à vous parler de bande dessinée, de l’œuvre de mon père, de peinture et des Native Americans ! Vous y retrouverez également tous les articles déjà publiés sur ce blog ainsi que les commentaires que vous y avez laissés.

Quant à la seconde surprise, je ne vous en dis pas plus et vous laisse le soin d’aller la découvrir sur le 1er article publié sur mon nouveau blog : Juste un maillon de la chaîne.

Allez à très vite sur sylvie-uderzo.fr !

Sylvie Uderzo

Rédigé par Sylvie Uderzo

Publié dans #bd

Publié le 6 Décembre 2012

Je viens de traverser une épreuve judiciaire et humaine totalement surréaliste mais bien concrète. Et j'ai vraiment envie de vous la faire partager. Je ne viole pas le secret de l'instruction, je commente simplement la manière et les méthodes qui semblent issues d'époques que je croyais révolues.

Les faits se sont déroulés lundi 3 décembre dans le bureau d'un juge d'instruction au tribunal de Nanterre, rendu tristement célèbre par son procureur Philippe Courroye qui fut discrètement remercié. Pourquoi ? Pour abus de partialité, apparemment, dans des affaires similaires à la mienne.

Dans l'affaire familiale terrible que nous avons traversée mon père et moi depuis 5 ans, les faits que je vais vous relater sont dignes d'une fable de notre cher Monsieur Lafontaine.

Lire la suite sur le nouveau blog de Sylvie Uderzo

Rédigé par Sylvie Uderzo

Publié dans #BD

Publié le 26 Novembre 2012

"Je lance un appel solennel, ce matin, à tous les présidents de chaînes de télé françaises privées et publiques pour qu'enfin on parle tous les jours des otages français aujourd'hui entre les mains de terroristes au Nord Mali."

Hervé Ghesquière, ancien otage en Afghanistan, journaliste à France 2, a lancé cet appel sur le parvis de l'hôtel de ville de Paris, samedi 24 novembre à 11h. Pourquoi je vous en parle? Parce que j’y étais…

Lire la suite sur le nouveau blog de Sylvie Uderzo

Rédigé par Sylvie Uderzo

Publié le 19 Novembre 2012

Souvent, lors des premières rencontres avec de nouveaux amis, je vois dans leurs yeux une lumière qui s’allume signifiant qu’ils m’envient, sous-entendu, d’avoir un père comme le mien…

Avec tous les “filles ou fils de”, je partage ce ressenti de ne pas être immédiatement regardée pour ce que je suis, simplement. J’ai pris l’habitude, bien sûr, c’est ça ou on va chez le psy trois fois par semaine… Le plus souvent, je le comprends très bien, c’est de la pure admiration pour le créateur, avec René Goscinny, du village Breton d’Astérix que ces nouvelles rencontres expriment. Heureusement, très vite, ils voient bien que chaque chose est bien à sa place, dans ma tête, je veux dire. Les Native Americans, la musique, la peinture, mon mec, mes enfants, les copines… Tout va bien.

Lire la suite sur le blog de Sylvie Uderzo

Rédigé par Sylvie Uderzo

Publié dans #Peinture

Publié le 15 Novembre 2012

En partant à Berlin, la semaine dernière, j'ai mis la main à l’aéroport de Roissy sur la dernière livraison de Casemate, un mensuel consacré à la BD. J’y ai trouvé une longue interview de mon père qui m’a rappelée des souvenirs heureux, un peu enfouis, que j’aimerais partager avec vous.

À propos des Prix Albert Uderzo (et pas les « Prix Sangliers », comme cité dans l’interview, même s’ils étaient représentés par la statuette d’un sanglier assis) sur lesquels revient mon père, je précise qu’ils avaient été créés pour répondre à un besoin : reconstruire des passerelles entre les artistes de la BD et mon père, une autre époque. Les premiers pensaient que mon auteur de père était une icone inaccessible, le second qu’il était définitivement coupé de ses congénères.

Lire la suite sur le nouveau blog de Sylvie Uderzo

Rédigé par Sylvie Uderzo

Publié dans #BD

Publié le 31 Octobre 2012

Je lis avec une certaine tristesse que le film "Asterix au service de sa majesté" n'a pas vraiment rencontré son public. Bien qu'aujourd'hui je ne sois réduite qu'à faire ce type de constat, le destin du petit héros gaulois, malgré tout ce que l'on m'a fait subir, me concerne et me concernera toujours.

Mais ne faisons pas de conclusion hâtive concernant les résultats d'Astérix 4. Attendons encore un peu, les vacances de la Toussaint pouvant adoucir cette impression.

Si la tendance ne faisait que se confirmer, alors on serait en droit de se demander "Franchement que se passe t-il ?" Dans une autre époque, mon père et René Goscinny auraient convoqué le grand psychiatre gaulois, Amnésix. Je vous fiche mon billet qu’il aurait trouvé la solution au malaise gaulois qui s’installe. Un bon remède s’imposerait, non? Ce que j’en dis…

Lire la suite sur le nouveau blog de Sylvie Uderzo

Rédigé par Sylvie Uderzo

Publié dans #BD

Publié le 16 Octobre 2012

Astérix au service de Sa Majesté est donc le quatrième opus de la série. Je ne peux que me féliciter que les aventures de mon frère de papier reviennent sur les grands écrans car, ironie du sort, je considère que j'ai une part de responsabilité dans la poursuite de ses aventures au cinéma

 

Lire la suite sur le nouveau blog de Sylvie Uderzo

Rédigé par Sylvie Uderzo

Publié dans #BD

Publié le 10 Octobre 2012

Navajo Code Talkers

Au moment où, une fois de plus en France, certains stigmatisent l’autre, l’étranger, je voudrais partager avec vous une histoire peu connue en Europe qui montre que chaque race, chaque peuple a une richesse, une culture, un savoir qu’il peut apporter aux autres

Mes amis Navajos l’ont fait (et de quelle manière!) à l’occasion de la Seconde Guerre mondiale. Agissant ainsi, ils ont choisi l’intégration par le haut, c’est-à-dire par le don: ils sont devenus des messagers au service des Etats-Unis d’Amérique!

Lire la suite sur le nouveau blog de Sylvie Uderzo

Publié le 28 Septembre 2012

Des Indiens à l'ONU & Oumpah Pah sur mon bureau

Au moment où se déroule la 67ème assemblée générale de l’ONU, je propose que l’on y fasse inviter de toute urgence une écrivaine Cherokee, Dhyani IWAHOO. Ne vous inquiétez pas, je n’ai pas fumé trop longtemps le calumet, découvrez plutôt ce qu’elle écrit :

Le fait que nous soyons des pays et des peuples séparés est une illusion qui est sur le point d'être démantelée, car il est certain que nous buvons aux mêmes eaux et respirons le même air

Cette citation est extraite de son livre “Sagesse amérindienne”. Reconnaissez que sa pensée ré-enchanterait New York et les quelques 180 nations qui s’y invectivent poliment, souvent en vain.

Lire la suite sur le nouveau blog de Sylvie Uderzo